Une entrée prestigieuse pour le Vert Mezzanine

Après une collaboration fructueuse avec les promoteurs du projet Le Vert Condo, Luc Gagnon de Construction Michel Gagnon ainsi que Denis Bolduc, la firme Jean-Pierre Bart architecte a été retenue pour la conception des plans de la phase 3 du Vert Mezzanine. Cette phase comprenait deux éléments distincts, soit un pavillon de services servant également de hall d’entrée au projet, et un immeuble résidentiel de condos et de maisons de ville. Afin d’établir un dialogue avec les phases 1 et 2 réalisées précédemment – constituées de brique rouille, d’éléments d’aluminium et de grands balcons courbés –, Jean-Pierre Bart a conservé certains éléments tout en créant un contraste à l’aide du verre. De plus, un mur de brique noire érigé entre les bâtiments sert de trait d’union entre les phases.

L’immeuble résidentiel est séparé en deux volumes. D’abord, les deux premiers étages abritent des maisons de ville à deux niveaux avec terrasse privée, dont la présence est signalée par une base de pierres de béton pâles qui s’agence avec la couleur chaude des phases 1 et 2. Puis, les six autres étages forment un bloc de verre bleu, où les balcons en loggia alternent avec les pans de mur-rideau, annonçant une fenestration abondante dans tout l’immeuble. La superficie des condos augmente d’un étage à l’autre et les deux derniers étages sont réservés à des appartements-terrasses et offrent une vue spectaculaire vers la ville de Québec, et même l’île d’Orléans. On trouve également deux étages de stationnements souterrains.

Élément phare

À droite des phases 1 à 3 du Vert Mezzanine se trouve un pavillon de services de deux étages, servant d’entrée prestigieuse à l’ensemble des édifices résidentiels entre la phase 3 existante et les futures phases 4 et 5. Ainsi, lorsqu’on arrive dans le nouveau quartier, le pavillon sert de point de repère visuel aux visiteurs, tout en donnant une personnalité, une âme au projet. Le pavillon est relié aux immeubles résidentiels par le rez-de-chaussée. D’ailleurs, les promoteurs ont apporté des modifications à l’acte de copropriété de façon à ce que les propriétaires des phases 1 et 2 puissent également profiter des espaces communs.

VERT-MEZZANINE--villa

 

Le raffinement des espaces intérieurs de la totalité de la phase 3, signés par le designer d’intérieur Jacques Bellemare, atteint son apogée dans le hall à deux étages du pavillon, où un mur rouge à motif de gouttes d’eau laisse entrevoir la piscine intérieure. Le pavillon renferme aussi un spa, un sauna, des salles de réception tout équipées, des salles de jeux, une salle d’entraînement de même que deux suites luxueuses pour les invités des résidents.

Une urbanité offrant un dépaysement

L’un des défis de l’architecture consistait à intégrer le projet dans son environnement, entre autres en tirant parti de la proximité de l’autoroute, sans compromettre le confort intérieur. Pour créer un cadre de vie agréable, on a mis en place une insonorisation supérieure lors de la conception en utilisant notamment du verre laminé et des structures de béton de qualité. De plus, des espaces verts ont été aménagés tout autour, de même qu’une fontaine dans la cour intérieure, afin d’offrir un dépaysement aux résidents.

Ultérieurement, les phases 4 et 5, également conçues par Jean-Pierre Bart et son équipe, complèteront le fer à cheval à droite du pavillon de services. À l’intérieur de ce demi-cercle sera aménagé un magnifique jardin, qui apportera un air de villa à ce nouveau paysage urbain.

Commentaires

Autres articles du numéro

Gestion immobilière 1650 procédait récemment à l’inauguration officielle d’un bâtiment à usage mixte de 3700 […]
Il n’y a pas qu’à Montréal que les projets intégrés ont la cote. Le projet […]
Avec plus de 150 projets à son actif, Isobloc est le produit de l’avenir dans […]