Target : objectif LEED

La compagnie américaine Target Corporation, qui a acquis plusieurs magasins à grande surface dans le but de s’implanter au Canada, met tout en œuvre pour que son entrée en territoire canadien soit remarquée, afin d’en faire un succès sans équivoque. Les 25 magasins Target du Québec, qui ouvriront leurs portes à l’automne 2013, visent une clientèle familiale et promettent de se démarquer des concurrents en adoptant la formule «trouvez mieux, payez moins».

Toutefois, avant que les clients puissent faire le tour des rayons, Target multiplie les efforts afin de rendre les bâtiments qui abriteront les magasins conformes aux standards élevés que se sont fixés les dirigeants de l’entreprise.

LEED pour tous

Target est l’une des premières entreprises au pays à faire partie du LEED Volume Program du U.S. Green Building Council, permettant de simplifier le processus de certification dans le cas de nombreux bâtiments de construction similaire. Cette initiative fera de Target un chef de file au pays en matière de bâtiments LEED.

L’empreinte écologique doit donc être réduite au minimum lors de la construction, mais aussi de la déconstruction des emplacements actuels (par exemple, les anciens magasins Zellers). Pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, on utilisera des méthodes de récupération et de revalorisation des déchets.

L’approche adoptée par Target quant à la protection de l’environnement fait partie intégrante de ses activités, depuis la façon dont sont bâtis les magasins jusqu’au placement des produits sur les étagères. Pour économiser de l’énergie, chaque élément du bâtiment est analysé dans les moindres détails: chauffage au gaz naturel (ou à l’électricité, selon la disponibilité), toiture de haute qualité, isolation supérieure, éclairage à ampoules DEL, etc. En outre, l’économie d’eau sera assurée grâce, entre autres, à des appareils sanitaires aux normes supérieures, des détecteurs de mouvement sur les robinets de salle de bain et un système de récupération de l’eau pour l’arrosage des terrains autour du magasin.

Environ 12 millions de dollars sont investis dans chacun des nouveaux magasins pour la rénovation des emplacements qui feront en moyenne 114 000 pi2, sur un ou deux étages.

La différence Target

Ceux qui n’ont jamais visité une succursale des États-Unis se demandent ce qu’un magasin Target comportera de différent par rapport à l’ancien Zellers, par exemple. «Ce sont deux modèles d’affaires différents», répond Sébastien Bouchard, directeur des relations publiques chez Target Canada. «On embauche deux fois plus d’employés, alors que plusieurs détaillants délaissent le service à la clientèle. Puis, chaque magasin possède un Café Starbucks et un mini Apple Store».

Mais le premier élément qui distingue Target est sa promesse de marque. Le défi est de maintenir cet engagement d’offrir des marques exclusives de renom, à des prix accessibles aux familles. Selon les études de marché réalisées par Target au Canada, les consommateurs veulent retrouver ces marques exclusives auxquelles les clients américains ont accès. Collections privées de décorateurs et designers renommés seront donc au rendez-vous dans les magasins québécois, en plus d’une importante part d’achats, surtout en alimentation, qui sera effectuée directement ici, au Québec. Target possède, entre autres, l’exclusivité des marques Massimo, Nate Berkus et la collection C9 de Champion.

Image et fidélisation

Pour Target, le succès de son implantation au Québec passe par la projection d’une image forte de leader de grandes surfaces en Amérique. Pour y arriver, les mesures incitatives de fidélisation sont déjà en place, soit des cartes de débit et de crédit qui offriront des points échangeables contre de la marchandise et des chèques-cadeaux, mais aussi un rabais instantané de 5 % sur tous les achats effectués en magasin.

Elle y parvient également en construisant ses magasins selon les normes strictes LEED, mais aussi, depuis 1946, en versant un don de 5 % des profits par l’intermédiaire de subventions et de programmes communautaires. À l’heure actuelle, ces dons représentent plus de 4 millions de dollars par semaine.

Commentaires

Autres articles du numéro

Au fil de ses 36 années d’existence, Canderel s’est taillé une solide réputation en tant […]
Mirage, la marque de planchers de bois franc reconnue pour sa qualité, remporte la première […]
FORUM IMMOBILIER de Laval 2017 De 8 h à 13 h 30 au Château Royal, […]