Mason Graphite annonce la nomination d’un nouvel administrateur indépendant

M. Guy Chamard, candidat de Ressources Québec, une filiale d’Investissement Québec, a été nommé administrateur de Mason Graphite. M. Chamard, ing., Apporte plus de 30 ans d’expérience en ingénierie et gestion de la construction à l’équipe Mason Graphite. Il a géré la conception, l’ingénierie et la construction de nombreux projets miniers à travers le monde. De 2007 à 2014, M. Chamard a travaillé comme Senior Manager, des Mines et de la Géologie pour WSP Canada Inc., une importante société de services d’ingénierie et de gestion de la construction et a travaillé dans le poste de directeur des projets avec Tetra Tech Inc., un fournisseur de premier plan de l’ingénierie, gestion de la construction et des services de conseil technique, depuis 2014. Il a également acquis une expérience précieuse supplémentaires agent de prévention pour les sites de construction et a également été chargé de cours au programme de maîtrise en génie à l’Université de Sherbrooke.

Tayfun Eldem, Président du Conseil de Mason Graphite: « Au nom de tous les administrateurs, je souhaite la bienvenue à Guy au Conseil de Mason Graphite. Nous sommes très heureux d’avoir quelqu’un avec ce niveau d’expérience se joindre à notre équipe à ce moment passionnant l’évolution de la Société. Ayant travaillé sur de nombreux projets au Québec et avec une expérience unique dans les minéraux industriels, Guy est un ajustement parfait avec l’équipe et l’entreprise « .

Le projet du lac Guéret

Le projet consiste à mettre en valeur le gisement de graphite naturel du Lac Guéret, situé à environ 300 kilomètres au nord de Baie-Comeau, un gisement présentant une teneur parmi les plus élevées au monde.

Comprenant l’aménagement d’une mine à ciel ouvert au Lac Guéret et la construction d’une usine de traitement dans le parc industriel Jean-Noël-Tessier à Baie-Comeau, ce projet génèrera quelque 80 emplois directs en phase d’exploitation. Selon l’échéancier actuel du projet, la mise en chantier aurait lieu à l’été 2016, tandis que l’entrée en production surviendrait au cours de l’année suivante.

D’une durée de vie productive estimée à plus de 25 ans, ce projet s’appuie sur une capacité de 50 000 tonnes de concentré par an, ce qui représente environ 10% de la production mondiale. Actuellement, il n’y a qu’une seule mine de graphite naturel en opération en Amérique du Nord.

Mason Graphite est une société canadienne d’extraction et de traitement axée sur le développement de sa propriété Lac Guéret situé dans le nord du Québec. La Société est dirigée par une équipe xpérimentée qui a plus de cinquante ans d’expérience dans la production de graphite.

En novembre 2015, Mason Graphite annonçait  l’achèvement et le dépôt, auprès du Ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MDDELCC), de l’étude d’impact sur l’environnement de son projet du Lac Guéret.

La préparation de l’étude a été réalisée par les Services environnementaux de la firme d’ingénierie Hatch. L’expertise reconnue de Jacqueline Leroux, ing., Directrice du développement durable de la Société, a été mise à profit de façon significative dans la réalisation de cette étude qui représente une étape importante dans le processus d’obtention des permis du projet. Le document se compose de nombreuses évaluations techniques et fournit une évaluation complète et approfondie des effets prévus du projet sur les milieux biophysiques et humains.

Entente de coopération signée avec Pessamit

La Première Nation de Pessamit a participé au processus en partageant leur savoir traditionnel et en commentant les textes de l’étude.

Benoît Gascon, président et chef de la direction de Mason Graphite a commenté « Ce document exhaustif représente plus de 2 ans d’études sociales et environnementales de base et de consultations auprès des parties prenantes locales, notamment la communauté de Baie- Comeau et la Première Nation de Pessamit. La Société tient à remercier toutes les personnes et les groupes qui ont contribué tout au long de ce processus assurant ainsi des avantages mutuels. Nous sommes très sérieux à l’égard de faire du projet du Lac Guéret une opération respectueuse de l’environnement, avec des émissions de gaz à effet de serre et une empreinte limitées, et d’assurer l’utilisation des meilleures technologies et concepts d’ingénierie pour assurer sa participation dans une économie verte« .

Entente de répercussions et avantages

De plus, les discussions progressent rondement entre Mason Graphite et la Première Nation de Pessamit afin de conclure une entente de répercussions et avantages qui a comme objectif d’être mutuellement bénéfique pour les parties impliquées.

Commentaires

Autres articles du numéro

La Maison des Sourds a voulu se doter de locaux capables d’accueillir l’ensemble de ses activités […]
Dans le cadre du 25eanniversaire de l’Opération patrimoine architectural de Montréal (OPAM), la responsable de […]
Quarante travailleurs, issus de la division Mécanique / Construction de Black & McDonald Limitée, forment l’équipe […]