Architex, le Marriott Courtyard : allier élégance et prestige

Situé à l’angle des rues René-Lévesque Ouest et Bleury, le complexe Courtyard Marriott du centre-ville de Montréal ne passe pas inaperçu et se distingue de très loin. Du haut de ses 40 étages, la tour est actuellement le plus haut bâtiment résidentiel à Montréal et domine le paysage urbain des alentours.

Pourtant, grâce à ses fenêtres d’un bleu vif qui réfléchissent la couleur du ciel et à sa forme élancée et unique, son impact visuel demeure discret, et son allure, sophistiquée.

Une architecture unique

Les concepteurs de ce projet, les architectes Brian Burrows et Dominic Bourgeois, du Groupe Architex, avaient été approchés par les promoteurs du Groupe Canvar en 2010 après que ces derniers aient vu leurs réalisations hôtelières en Chine, où la firme est établie depuis 1994. En s’inspirant de leurs créations en Asie, ils ont alors conçu un design original comportant trois structures de différents volumes pour intégrer les différentes fonctionnalités du complexe en un même bâtiment.

Le basilaire de 11 étages, plus large que le reste de la tour, constitue l’hôtel Courtyard Marriott, qui comporte 212 chambres luxueuses et très spacieuses (d’une superficie moyenne de 410 pi2 ou 38 m2). Vue de la rue, cette masse se fond aux édifices voisins qui présentent une hauteur semblable. Aux 11e et 12e étages, on trouve une piscine, une salle de conditionnement physique, de même qu’une salle de banquet dotée d’une fenestration abondante qui offre une vue spectaculaire sur le Vieux-Montréal, au sud. Sur le toit d’une partie du basilaire, on trouve des terrasses, dont la vue panoramique en fait un endroit très recherché dans la ville.

Le hall d’entrée de l’hôtel s’élève sur deux étages et comporte, en plus de l’accueil, un restaurant et un bar au rez-de-chaussée. Un escalier en spirale permet d’accéder aux salles de réunions du deuxième étage, puis se prolonge en une passerelle qui traverse l’espace ouvert, dont la fenestration généreuse illumine l’accueil. À l’arrière de la tour, sur la rue Bleury, on aperçoit le restaurant de deux étages annexé au basilaire – C’est la V! cuisine urbaine –, de niveau avec les maisons de ville qui se trouvent à proximité.

Les étages supérieurs de la tour sont occupés par un complexe résidentiel haut de gamme, nommé «Le V», composé de 3 ½ et de 4 ½, de studios et d’appartements-terrasses stupéfiants. Ces derniers seront aménagés sur deux étages, tout en haut, et comporteront des espaces ouverts de même qu’une terrasse subdivisée au périmètre extérieur. Les logements des autres étages sont munis d’une ample fenestration et sont offerts en diverses configurations. Pour chacune des unités, les concepteurs ont prévu un balcon, des plafonds de neuf pieds et une insono­risation de qualité supérieure. De plus, afin de préserver la tranquillité des résidents, les logements possèdent un hall d’entrée distinct de celui de l’hôtel.

Valeur ajoutée

Les architectes ont également prévu une grande cour paysagée en jardin pour les résidents du complexe et les personnes qui séjournent au Marriott Courtyard, ce que très peu d’hôtels offrent à Montréal. Cette dernière sera munie d’allées et de terrasses, et agrémentée de plates-bandes, de haies, d’arbustes et d’arbres.

Au sous-sol de l’immeuble, on trouve quatre niveaux de stationnement ainsi que des espaces de rangement pour les vélos, en plus de certaines commodités (rangements, ateliers et laverie pour l’hôtel, quai de livraison).

Des projets d’envergure

Le Groupe Architex est reconnu pour la conception des deux phases du campus Bell Canada, à l’île des Sœurs, un complexe totalisant 1 670 382 pi2, incluant les sous-sols. L’architecture de ce projet a remporté deux prix prestigieux, soit le Prix Armatura catégorie institutionnelle de l’IAAQ en 2008 et le prix de l’Institut de développement urbain du Québec en 2009 dans la catégorie «Immobilier commercial».

Parmi la grande variété de projets actuels du Groupe Architex, notons le chic 1250, avenue Greene, à Westmount, dont l’architecture rappelle celle des immeubles des grands boulevards parisiens. Il comporte 19 condominiums et abrite une banque et un supermarché. La firme travaille également à l’agrandissement du Collège Lower Canada, de même qu’à la conception d’un CLSC à Montréal, d’un vaste centre de distribution frigorifié pour Canadawide, au Marché Central, et d’un centre de ski Club Med à Harbin, en Chine.

Grâce à son équipe de professionnels chevronnés, à leur complicité et à leur service à la clientèle hautement personnalisé, la firme, qui cumule 31 ans d’expertise, réussit à fidéliser sa clientèle.

Commentaires

Autres articles du numéro

Revitaliser un lieu culturel Par Mariane Landriau Avec ses six salles de spectacles, sa salle […]
En janvier 2014 se terminait le projet du nouveau centre de transport Stinson de la […]
Situé au cœur du Mile-End, un quartier dynamique  et constamment en redéfinition, le projet visait […]