Le savoir-faire de Construgep au Faubourg Lacordaire

Situé à proximité des Galeries d’Anjou et de la gare de Saint-Léonard récemment inaugurée, le Faubourg Lacordaire est ce qu’on appelle un «aménagement axé sur le transport en commun» (ou TOD, pour Transit oriented development, en anglais) : sa conception et son emplacement visent à favoriser l’accès aux piétons et l’utilisation du transport en commun.

Dans le cadre du développement du Faubourg Lacordaire, un édifice de deux étages offrira au total environ 32 000 pieds carrés de surface locative. Ce bâtiment commercial mixte constitue la première phase d’un ensemble dans lequel on trouvera des bureaux, des commerces et des restaurants.

La régénération d’un quartier

Le quartier, qui accueillait autrefois un petit cinéma, était devenu un peu mal aimé depuis quelques dizaines d’années. Mais l’arrivée de la gare a changé la perspective des promoteurs par rapport à ce secteur. «On fait office de pionniers, dans ce secteur, car il avait été laissé pour compte», relate Stéphane L’Espérance, président de Construgep, l’entreprise de gestion de projets de construction mandatée par le Groupe Mach, le promoteur du Faubourg Lacordaire, pour gérer la construction de la première phase. «Il fallait redévelopper ce secteur et lui redonner une vocation qui aurait de l’avenir afin qu’il puisse renaître, ce que le train aidera à faire.» Conçu par la firme d’architectes GKC, le Faubourg Lacordaire présente une façade principale presque entièrement vitrée, ce qui lui confère une allure très contemporaine, tandis que la brique rouge lui donne un aspect chaleureux. Le rez-de-chaussée sera réservé aux commerces, tandis que le deuxième étage sera occupé par des bureaux. D’ailleurs, la fenestration généreuse de l’étage offrira beaucoup de lumière naturelle aux occupants.

100_1655

Défis relevés

L’équipe de Construgep a réussi à livrer un édifice haut de gamme, tout en respectant certaines contraintes budgétaires importantes. «Quand un promoteur décide de développer un secteur, le marché n’est pas encore établi, mais Construgep a satisfait aux exigences du Groupe Mach en construisant un bâtiment de très bonne qualité qui tient compte du budget établi», explique Stéphane L’Espérance.

Un autre défi relevé par Construgep consistait à concilier les différentes exigences de l’AMT, d’Hydro-Québec, de la Ville de Montréal et de l’arrondissement de Saint-Léonard. En effet, ces organismes publics ont chacun leurs façons de faire et des paramètres à respecter, et chaque entité disposait de l’autorité nécessaire pour freiner certains travaux de construction, si des vérifications étaient requises.

À l’aide d’une attitude conciliante axée sur les solutions, l’équipe de Construgep a donc fait valoir son expertise en gestion de projets pour effectuer des suivis serrés et des négociations avec les différentes instances. Elle a donc réussi à rallier les gens plutôt que de les confiner dans des positions divergentes qui auraient pu ralentir l’avancement des travaux.

En plus des différentes contraintes liées au budget et à la présence de nombreux intervenants, le chantier aura nécessité une importante coordination, car plus de 50 personnes auront travaillé sur le chantier du Faubourg Lacordaire.

La construction devrait se terminer au début de 2015 et déjà plusieurs locataires sont confirmés, notamment Nautilus Plus, une garderie, un Dollarama, l’Entrepôt maison et objets et un cabinet de dentistes. De plus, le nouveau quartier inclura ultérieurement une épicerie et des immeubles résidentiels qui permettront de créer un milieu de vie animé et d’attirer de nouveaux résidents.

 

2011-Logo--CONSTRUGEP-BLACK

Experts en gestion de projets

Construgep se spécialise dans la gestion de projets de construction depuis maintenant 18 ans. Son fondateur, Stéphane L’Espérance, est lui-même architecte et détient une maîtrise en aménagement ainsi qu’un DESS en gestion de projets, ce qui lui apporte une connaissance approfondie de toutes les étapes reliées à un projet immobilier, de la planification jusqu’à la livraison au client, en passant par la construction elle-même.

Construgep se démarque entre autres par le souci que son équipe accorde aux détails, de même que par sa gestion proactive. Au cours de ses différents mandats, elle a été appelée à gérer des équipes de 35 sous-traitants et plus, pour des projets de toutes les envergures. L’expertise de Construgep est très variée, et elle se démarque autant dans les projets résidentiels unifamiliaux que dans les immeubles multirésidentiels et les édifices commerciaux.

Parmi ses plus récentes réalisations, notons la construction des Condos Mont-Joli, un projet de 144 condos alliant la brique et le bois aux abords de la nouvelle gare Pie-IX; la Maison des sourds, un édifice de 70 logements à la façade courbée très particulière; et les Jardins du Tricentenaire, un immeuble de logements pour personnes âgées.

Commentaires

Autres articles du numéro

Architecte engagé, Alejandro Aravena, qui s’intéresse au logement social et aux villes émergentes, vient de […]
Le nom Les Résidences Soleil plait aux gens et projette par lui-même le concept positif de […]
Lightemotion is excited to announce the completion of the lighting design for 180 Wellington, one […]