Lachance et associés architectes. La Caisse Desjardins Terrebonne, un projet LEED Or conçu par une équipe cinq étoiles

Avec son concept basé sur l’intégration urbaine, ce bâtiment vert à la structure complexe sera inspirant et invitant, et il permettra de vivre les espaces de manière sensible.

C’est à la suite d’un concours d’architecture que Lachance et associée, une jeune entreprise de Saint-Ambroise-de-Kildare, a été désignée par les dirigeants de la Caisse Desjardins de Terrebonne pour concevoir leur nouveau siège social, situé sur le boulevard des Seigneurs, qui s’inscrit dans la revitalisation de cette artère importante appelée à devenir le boulevard urbain de la municipalité.

Une conception architecturale prestigieuse

D’une superficie totale de 36 000 pieds carrés, le tout nouveau siège social, qui ouvrira ses portes au printemps 2012, est implanté à l’angle de la rue Saint-Sacrement, face au parc du même nom. Son aménagement extérieur répond harmonieusement à cette abondance de verdure, avec une cascade d’eau, un bassin et un jardin. «L’enveloppe du bâtiment est composée d’un tout nouveau type d’aluminium, qui adopte la couleur et la chaleur du bois, alors que la pierre de silice est présente au rez-de-chaussée, un clin d’œil aux immeubles du Vieux-Terrebonne», précise Audrey Robert, architecte chez Lachance et associée.

À l’intérieur, chaque étage sera organisé selon la fonction qui lui sera dédiée. Ainsi, on trouvera au troisième étage les bureaux de la direction et la salle de conférence, qui donnera sur une vaste terrasse verte. Le second étage, quant à lui, sera occupé par la section Gestion des avoirs, afin d’accueillir et de servir les nombreux professionnels et gens d’affaires qui composent la clientèle de la Caisse. Le rez-de-chaussée abritera les transactions assistées, c’est-à-dire les services caissiers courants, ainsi que des guichets automatiques accessibles par l’arrière de l’édifice. Enfin, au sous-sol, seront installés les services de soutien pour les employés.

Un souci constant de l’économie d’énergie et de la préservation des ressources

Le prestigieux bâtiment obtiendra d’ici environ un an, sa certification LEED Or, une distinction rare qui ajoute au caractère unique de l’endroit. De nombreux efforts ont été déployés, à tous les stades de la conception et de la construction du projet, afin de s’assurer de respecter la longue liste d’exigences à remplir pour se voir gratifié de cette accréditation.

«C’était la volonté des dirigeants de la Caisse de construire en fonction du respect de l’environnement, mentionne Audrey Robert. Parmi les innovations qui ont été mises en place, on compte la toiture blanche, le plancher radiant, le système de géothermie très élaboré, qui consiste en 54 puits, et la mise en place sophistiquée d’accumulateurs d’énergie électrique, qui permet d’emmagasiner la ressource durant la nuit pour compenser les pics de demande durant le jour. Nous avons aussi un bassin d’accumulation d’eau souterraine que nous utiliserons pour irriguer le jardin. Notre performance totale en termes d’économie d’énergie avoisine les 40 %.»

Par ailleurs, toujours pour être conforme aux principes LEED, la capacité de stationnement de la Caisse sera réduite, des bornes pour le chargement de voitures électriques seront installées et des cases seront prévues pour le covoiturage.

Un processus complexe, mais gratifiant

Pour recevoir la certification officielle, de nombreuses étapes doivent être franchies. Aussi, en plus de déposer ses plans et devis, l’équipe responsable de l’architecture de même que celle du constructeur, Quadrax EG, doivent déposer de nombreux documents attestant que les matériaux utilisés (par exemple les colles sans composés organiques volatils (COV) et le bois provenant de forêts certifiées), ainsi que les opérations réalisées respectent en tous points les règles de l’art. Puis, une fois que le bâtiment sera en opération, des capteurs d’informations, concernant notamment la consommation d’eau et d’électricité, pourront confirmer que les systèmes conçus répondent bel et bien aux engagements.

L’équipe de Lachance et associée est d’avis que les dirigeants de la Caisse, avec qui elle a travaillé en véritable synergie, possèdent des qualités de visionnaires et qu’ils ont cherché, avec ce bâtiment à la fine pointe de la technologie et respectueux des principes du développement durable, à proposer une véritable inspiration qui demeurera un modèle pour les générations futures. «Dans tous nos projets, l’expérience client est au premier plan.  Ici, peu importe où quelqu’un se trouvera dans le nouveau bâtiment, il vivra assurément un «wow»! Nous avons résolument misé sur le dyna­misme pour donner un visage différent à ce lieu qui appartient à la finance, mais qui se positionnera, sans aucun doute, en innovateur du domaine», conclut madame Robert.

Commentaires

Autres articles du numéro

Une approche émergente Par Anne Lise Caron Le rôle de SNC-Lavalin s’articule de manière innovante […]
L’exposition « L’architecte, autrement » repousse les limites de la pratique traditionnelle de l’architecture et envisage l’architecture […]
Pour souligner le 375e anniversaire de Montréal, Inno Magazine a eu le plaisir d’organiser la […]