Fonds immobilier de solidarité FTQ partenaire des promoteurs québécois depuis 20 ans

Au cours de ses 20 ans d’existence, le Fonds immobilier de solidarité FTQ a participé à des projets totalisant 3,3 milliards de dollars, dans lesquels il a investi 1 milliard, contribuant ainsi à la création, au maintien et à la sauvegarde de plus de 26 300 emplois.

En 1991, alors que le Québec vivait une récession, le Fonds de solidarité FTQ créait le Fonds immobilier de solidarité FTQ afin de stimuler l’économie dans le secteur immobilier et de la construction. Au cours de ses 20 ans d’existence, le Fonds immobilier a participé à des projets totalisant 3,3 milliards de dollars, dans lesquels il a investi 1 milliard, contribuant ainsi à la création, au maintien et à la sauvegarde de plus de 26 300 emplois.

Le Fonds immobilier se distingue des autres investisseurs en réalisant des investissements dès la phase de démarrage des projets et en partageant les coûts à 50 % avec les partenaires. Puis, au terme des cinq premières années, selon la conjoncture économique, le Fonds immobilier se retire pour investir ailleurs et ainsi démarrer d’autres projets rentables, socialement responsables et générateurs d’emplois.

La recette de la réussite

En s’associant avec des promoteurs de renom et en diversifiant ses actifs (projets résidentiels, commerciaux, de bureaux et industriels), le Fonds immobilier réussit à obtenir un rendement positif semestre après semestre depuis 20 ans. «On investit dans des projets de toutes les ampleurs, de la Tour des Canadiens à 48 étages, jusqu’à des condominiums en immeubles de trois étages à Rivière-des-Prairies. Nos projets s’étendent partout au Québec, quoique pour l’instant surtout dans les grands centres», résume Normand Bélanger, président-directeur général du Fonds immobilier.

Parmi leurs réalisations les plus notoires, on retrouve le Technoparc Saint-Laurent – réalisé en partenariat avec Desjardins et Hydro-Québec, entre autres –, et la construction de plusieurs édifices dans le Parc technologique de Québec et la Cité du multimédia, près du Vieux-Port de Montréal. En outre, il a participé au lancement de la fiducie Cominar, qui est devenu un succès canadien. «On aime bien être des précurseurs et collaborer avec des gens qui ont des idées novatrices», souligne M. Bélanger.

Des projets avant-gardistes

Leurs quelque 40 projets en cours, dont le District Griffin, dans Griffintown, et le Bassin du Havre, aux abords du canal Lachine, illustrent bien cette aptitude à dénicher les projets avant-gardistes. Le 23 octobre dernier, on dévoilait un autre projet à caractère unique, la Tour des Canadiens, réalisée grâce au partenariat avec la Corporation Cadillac Fairview, Canderel et le Club de hockey Canadien. Son emplacement à côté du centre Bell et à proximité du réseau souterrain, la qualité des partenaires et son concept inédit ont fait en sorte que l’engouement du public fut instantané. La construction est prévue pour le printemps 2013.

Afin de rester un chef de file dans le domaine de l’immobilier, l’équipe du Fonds immobilier revisite annuellement l’ensemble des classes d’actifs pour prévoir les tendances du marché. Selon M. Bélanger, les résidences pour étudiants et les condominiums industriels présentent un potentiel d’investissement fort intéressant. D’ailleurs, un projet de condos industriels en partenariat avec Cosoltec, situé à l’angle des autoroutes 13 et 440, à Laval, est en cours de développement. Puis, lorsque les taux d’intérêt augmenteront, possiblement vers 2015, les gens pourraient délaisser l’acquisition de condos pour se tourner vers un immeuble locatif, un secteur moins exploité à Montréal depuis quelques années; c’est pourquoi le Fonds immobilier cherche des opportunités dans ce secteur.

À Montréal, l’offre de bureaux à grands espaces étant plutôt limitée, le Fonds immobilier a également fait l’acquisition de différents terrains dans le quartier des spectacles, dans l’objectif d’y construire deux tours de bureaux, en partenariat avec Canderel.

Aussi, pour suivre les tendances du marché et bâtir dans le respect de l’environnement, le Fonds immobilier de solidarité FTQ continuera à investir dans des projets orientés vers le développement durable et qui privilégient une approche de construction responsable de type LEED MD. La passion de ses artisans et la compétence de son équipe de professionnels hautement qualifiés assureront le succès des projets de cette entité québécoise.

Commentaires

Autres articles du numéro

Établie dans la région sherbrookoise depuis un demi-siècle, le cabinet d’architectes Cimaise-FBA, qui a des […]
Provencher_Roy, une firme montréalaise de renom qui a réalisé de nombreux projets d’importance, dont des […]
C’est sous le thème « Agir maintenant pour une transition écologique » que le Groupe ÉCOSPHÈRE et […]