DCYSA signe le Centre mondial d’essais en vol de Mirabel

L’architecture du complexe de grande envergure de même que l’aménagement des bureaux ont été confiés à DCYSA qui a su travailler à partir de l’image de la compagnie et donner aux bâtiments un dynamisme qui va de pair avec l’énergie créatrice de Pratt & Whitney.

Pratt & Whitney Canada est un chef de file mondial dans la conception, la fabrication et l’entretien des moteurs équipant les avions d’affaires, les appareils de l’aviation générale, les avions de transport régional et les hélicoptères. La société, dont le siège social est situé à Longueuil, inaugurait récemment son Centre mondial d’essais en vol, à Mirabel, au nord de Montréal. D’une superficie de 300 000 pieds carrés répartis sur 6 bâtiments, le Centre aéronautique de Mirabel représente un investissement de 360 millions $ et accueillera 300 nouveaux employés d’ici 2015.

Le Centre aéronautique de Mirabel sert aux essais en vol de toute la gamme de moteurs de Pratt & Whitney, y compris les turbopropulseurs et turbosoufflantes développant jusqu’à 90 000 livres de poussée, ce qui a nécessité l’installation d’équipements de pointe. Ses hangars de grande dimension abritent également deux avions Boeing 747SP transformés en bancs d’essais volants pour simuler toutes les conditions de vol possibles, ce qui permet d’enregistrer des quantités record de données sur les moteurs.

L’architecture du complexe de grande envergure de même que l’aménagement des bureaux ont été confiés à DCYSA qui a su travailler à partir de l’image de la compagnie pour donner aux bâtiments un dynamisme qui va de pair avec l’énergie créatrice de Pratt & Whitney.

Technologies vertes

Pratt & Whitney a pris l’engagement d’intégrer les technologies vertes les plus avancées actuellement disponibles à ses moteurs assemblés et mis à l’essai au Centre de Mirabel. Cette volonté écologique se reflète aussi dans la conception des bâtiments qui ont été conçus pour respecter les normes de la certification LEED Argent. Parmi les mesures prises pour y parvenir, on retrouve un mur qui absorbe et emmagasine l’énergie solaire ainsi que l’utilisation d’un système d’éclairage écoénergétique qui maximise l’impact de la lumière naturelle. Des éclairages fonctionnant aux D.E.L. ont également été prévus. Du reste, un mur végétal de 32 pieds de haut – ce qui en fait l’un des plus hauts au Québec – a été intégré à l’aménagement spectaculaire du hall d’entrée.

«En design d’intérieur, notre mandat incluait l’aménagement des quatre premiers bâtiments – les deux derniers servant plutôt d’espaces techniques », explique Frédéric Lachance, designer d’intérieur chez DCYSA. « Nous avons opté pour une ligne directrice légèrement rebelle qui met l’accent sur des matériaux novateurs et des finis précis, ce qui rappelle les moteurs fabriqués par Pratt & Whitney.» Concrètement, cela se traduit d’abord par une arche noire en verre lustré de 40 pieds de haut qui accueille les visiteurs et les travailleurs dans le hall d’entrée. «L’arche sert de repère visuel et agit comme une démarcation symbolique entre l’entrée et les espaces de travail où n’entre pas qui veut. Nous avons ajouté des arches semblables dans la cafétéria et à l’entrée de l’usine.» Par la suite, des jeux d’éclairage uniques – dont une ligne blanche d’une longueur de 50 pieds – ont été créés, donnant l’atmosphère recherchée.

Enfin, pour assurer une certaine pérennité au bâtiment, les concepteurs ont opté pour des espaces aux couleurs neutres (blanc, gris pâle, gris foncé et noir) où des touches de couleurs s’ajoutent en contrepoint. « Les couleurs ajoutés s’enlèvent et se modifient bien, en fonction des besoins, ce qui permettra aux espaces aménagés de passer facilement à travers le temps », conclut Frédéric Lachance.

Commentaires

Autres articles du numéro

Grosskraftwerk Mannheim AG (GKM) produit de l’énergie et du chauffage à distance pour la région en plein […]
International Property Awards : Meilleur développement résidentiel canadien Québec, le 14 novembre 2018 — Après avoir […]
Le centre-ville montréalais se transforme avec la troisième phase de Tour des Canadiens, TDC3, une […]