Condos M9 : Une première collaboration entre EBC et DevMcGill

Depuis l’été 2013, un nouveau chantier d’un immeuble de condominiums a débuté dans le Vieux-Montréal, à l’angle des rues Duke et Wellington. Il s’agit du M9-4, la quatrième phase du projet Condos M9 piloté par DevMcGill, et la première collaboration entre ce promoteur immobilier et l’entreprise de construction EBC, qui a su se démarquer lors de l’appel d’offres.

Conçu par Jean Pelland et son équipe à Sid Lee Architecture, le bâtiment comptera 20 étages et 149 unités – des condos de 1, 2 ou 3 chambres et des appartements-terrasses – en plus d’une partie commerciale, et sera terminé à l’automne 2014.

Des unités personnalisables

Une équipe d’EBC, dirigée par Alain Charland, directeur de projet, a pris en charge l’ensemble des travaux de construction, mise à part l’excavation, qui avait été réalisée lors de la construction des trois premières phases du projet.

Le M9-4 comportera une grande variété d’unités, dont la superficie des unités variera entre 400 et 2400 pieds carrés: des condos avec des plafonds de 9 pieds; des condos CaméléonMC, c’est-à-dire des appartements adjacents qui peuvent se transformer selon les besoins des propriétaires; des mezza-condos aux plafonds de 19 pieds; des appartements-terrasses munis de plafonds de 10 ou 11 pieds et de fenêtres panoramiques offrant des vues splendides de Montréal. La finition intérieure standard inclut des comptoirs en quartz, des planchers de bois, des armoires de cuisine modernes et de la céramique dans les salles de bains.

EBC coordonne la personnalisation des différentes unités

M9_02Grâce à sa vaste expérience dans la construction d’immeubles résidentiels et à ses partenariats exceptionnels avec ses sous-traitants, EBC est également en mesure de coordonner la personnalisation des différentes unités demandée par les acheteurs de condos: ajout de prises de courant, modification de la cuisine, changement d’une céramique ou d’un luminaire, etc. Une équipe chevronnée veille à intégrer chacun des changements dans les délais prévus afin de satisfaire les clients et de respecter la date de prise de possession.

Au dernier étage, le M9-4 comportera une salle de gym vitrée et un salon avec écran géant, de même qu’une terrasse à couper le souffle dotée d’une piscine, d’un spa et de barbecues accessibles à tous les résidents. D’autres espaces communs sont prévus pour combler les besoins des occupants, comme un lobby et un salon luxueux. La cour intérieure permettra aux résidents de profiter de la verdure au cœur de la ville. Au rez-de-chaussée, une partie commerciale comprendra une épicerie fine et un café-terrasse, bonifiant l’offre du complexe résidentiel. Chaque pied carré du bâtiment est donc utilisé de façon optimale pour combler les besoins de tous. Avec ses ascenseurs silencieux et écoénergétiques, et ses couloirs haut de gamme, le M9-4 se démarquera assurément par son allure contemporaine et urbaine.

Espace limité, défis plus grands

Pour EBC, le principal défi de ce projet provient de l’espace restreint dont dispose l’équipe pour travailler. En effet, comme le M9-4 est situé sur un coin de rue et que les autres phases du projet M9 (M9-3 et M9-2) occupent l’arrière du bâtiment, il n’y a pas d’espace pour les livraisons, et ces dernières doivent avoir lieu dans une partie de la rue. Les travaux doivent être exécutés au fur et à mesure puisqu’on ne peut rien entreposer sur le chantier, ni même y emménager une roulotte. La proximité du chantier autour de l’autoroute Bonaventure limite également l’espace et requiert une étroite coordination avec les responsables de la Ville de Montréal.

M9_03Toutefois, les conditions difficiles du chantier n’empêchent pas les professionnels d’EBC d’appliquer leur slogan, «La sécurité avant tout». La grande équipe de santé et sécurité – composée d’un directeur, de deux adjoints, d’un superviseur et d’agents de chantiers formés à l’interne – veille à mettre en application le plan de suivi, qui inclut des méthodes de travail préventives et une gestion de la sécurité adaptée à chaque chantier.

Un quartier en effervescence Le M9-4 jouit d’un emplacement hors pair, à deux pas de Griffintown, dans un quartier en pleine revitalisation. En effet, la Ville de Montréal procède actuellement à la démolition de l’autoroute Bonaventure sur pilotis qui sera remplacée par un boulevard urbain au niveau du sol et qui constitue l’essentiel du Projet Bonaventure.

En outre, plus de 200 millions de dollars seront investis d’ici 2016 pour embellir cette entrée vers la grande métropole. Les résidents du M9-4 jouiront donc d’un environnement urbain moderne et trouveront à proximité tous les services dont ils ont besoin, comme des restaurants, des accès au transport en commun et des boutiques, leur offrant une qualité de vie inégalée.

 

Commentaires

Autres articles du numéro

Redonner une seconde vie à un bâtiment historique et y ajouter une extension représente un […]
Au fil de ses 36 années d’existence, Canderel s’est taillé une solide réputation en tant […]
La firme de génie-conseil Roche ltée, Groupe-conseil devient Norda Stelo Inc. Le changement de dénomination […]