CLEB : experts en contrôle de qualité des enveloppes de bâtiment

logocleb

En octobre 2014, Patenaude Trempe Van Dalen (PTVD), une importante firme de consultants en enveloppe de bâtiment, et Air-Ins, un laboratoire d’essai indépendant accrédité selon la norme ISO-17025, créaient une nouvelle entité, le CLEB (Conseil et laboratoire en enveloppe du bâtiment). Cette nouvelle synergie représente donc l’aboutissement de près de 30 ans d’une étroite collaboration entre les deux entreprises fondatrices.

«Nos deux firmes, maintenant membres du CLEB, ont toujours été des entreprises sœurs, collaborant sur divers projets. Pour augmenter notre visibilité et éviter la confusion, nous avons créé le CLEB, de façon à offrir sous un même chapeau l’ensemble des services, dans le parc technologique de Varennes. Ainsi, pour les projets nécessitant l’ensemble des services offerts par le groupe, nous avons un seul chargé de projet afin d’assurer un bon suivi», résume Mario Gonçalves, président du CLEB.

Contrôle de qualité de la tour Deloitte

Le CLEB, fort de ses membres, devient donc la seule entreprise au Canada à offrir une gamme complète de services en contrôle de qualité des enveloppes de bâtiments, de la conception jusqu’à la construction.

Le projet de la tour Deloitte, au centre-ville de Montréal, constitue un parfait exemple de l’étendue de l’expertise offerte par le CLEB. Dès la conception des plans, une équipe constituée d’ingénieurs, d’architectes et de technologues dans le domaine de l’enveloppe du bâtiment a conseillé les architectes de la firme new-yorkaise Kohn Pedersen Fox dans le choix des matériaux, des procédés et des systèmes afin d’adapter leur concept aux particularités du climat québécois et ainsi minimiser les risques d’accumulation de neige et de glace, de même que la condensation. La signature particulière du projet se traduit par une géométrie élaborée, comportant de nombreux angles et jonctions extérieures.

L’équipe-conseil du CLEB a ensuite participé à l’entrevue des soumissionnaires pour la fabrication du mur-rideau de verre et d’aluminium pour s’assurer qu’ils comprenaient bien le concept et les exigences du projet. Une maquette de deux étages, incluant la finition et représentant la partie la plus critique du projet, a été réalisée dans les vastes laboratoires faisant partie intégrante du CLEB, tout comme on le fait pour plusieurs autres projets d’envergure. Puis, à l’aide d’un système sophistiqué de gicleurs et d’une hélice d’avion, on a vérifié l’étanchéité à l’air et à l’eau, ainsi que la résistance au vent. Ensuite, dans une boîte isolante aménagée autour des deux étages, on a descendu la température à -30 oC pour vérifier si de la condensation se formait, un test très exigeant.

Une fois ces tests terminés, le concept sera peaufiné afin que le bâtiment final soit optimal pour le climat dans lequel il sera construit. L’équipe-conseil du CLEB effectue actuellement le suivi sur le chantier pour s’assurer de la qualité de la construction et effectuer des tests sur place de façon aléatoire. Lorsque la construction sera terminée, on réalisera une thermographie.

Expertise diversifiée

Cette nouvelle synergie que représente le CLEB propose également des solutions aux problèmes d’un bâtiment existant, ses membres agissant à titre d’expert à la cour s’il y a litige entre les concepteurs ou entrepreneurs et les propriétaires.

En outre, les experts au sein du CLEB effectuent de nombreuses inspections de bâtiments, car depuis l’entrée en vigueur de la loi 122, tout bâtiment de plus de cinq étages doit faire l’objet d’une inspection pour assurer la sécurité à l’extérieur du bâtiment. La plupart des fabricants de portes et fenêtres au Québec, de même que quelques fournisseurs aux États-Unis, en Ontario, dans l’Ouest canadien et dans les Maritimes, font tester leurs produits dans les laboratoires tout équipés du CLEB afin d’obtenir leur certification, et il en va de même pour plusieurs fabricants de systèmes de revêtement.

Projets d’expansion

Siege-social-CLEB
Siège social du CLEB

Déjà implantés à Québec et à Ottawa, le CLEB et ses membres comptent étendre leurs services dans les Maritimes et le nord-est des États-Unis d’ici cinq ans afin de rester des chefs de file dans le domaine et continuer à réaliser des projets comme le Freedom Tower, à New York, et les autres projets d’envergure réalisés à l’extérieur du Québec et de l’Ontario. D’ici l’an prochain, pour répondre à la demande de leurs clients, employés et collaborateurs, la nouvelle entité se dotera d’un centre de formation à la fine pointe de la technologie, de façon à créer un véritable campus, où théorie et pratique se côtoient.

Actuellement, l’équipe du CLEB travaille sur différents projets d’envergure à Montréal, dont le Roccabella, l’Icone, l’Avenue des Canadiens, le CHU Sainte-Justine et le CHUM, ainsi que le Musée national des beaux-arts de Québec et le National Art Gallery d’Ottawa.

 

Commentaires

Autres articles du numéro

Toitures Hogue a eu l’honneur de compter parmi les 47 nouvelles lauréates lors de la […]
Situé à l’angle des rues René-Lévesque Ouest et Bleury, le complexe Courtyard Marriott du centre-ville […]
LE LEADER DEL INTRODUIT UN NOUVEAU PORTFOLIO DE PLAFONNIERS ET DE PROJECTEURS AVEC DES CARACTÉRISTIQUES […]