Cité des affaires du Boisé de l’Équerre à Laval

Mise en chantier depuis mai, la Cité des affaires du Boisé de l’Équerre, un ensemble de quatre bâtiments totalisant 200 000 pieds carrés destinés aux condominiums commerciaux et industriels, a été inauguré officiellement le mardi 14 juin au 1405, boulevard Dagenais Ouest, entre les boulevards Le Corbusier et Industriel.

«On est fiers, affirme Éric Guimond, dont l’entreprise familiale Guimond Construction s’est alliée à Investissement Ray Junior pour ce développement de 30 M$. Après avoir acheté le terrain (près de 400 000 pieds carrés) il y a cinq ans, ç’a été extrêmement difficile pour ce projet très porteur. Nous ne sommes pas dans le parc industriel le plus jeune, mais il est très bien situé, à un kilomètre de la gare Vimont, près d’autobus menant au métro Montmorency, d’une piste cyclable et des autoroutes 15 et 440.»

Sur un ou deux étages, l’endroit accueillera des espaces à bureaux commerciaux et industriels d’une moyenne de 3200 pieds carrés, mais pouvant aussi atteindre plus de 30 000. La construction de deux structures a été amorcée, l’une de 16 000 pieds carrés, l’autre de 80 000.

Cité des affaires du Boisé de l'Équerre à Laval

Vertu écologique

«Nous avons une rue privée défrayée à 100 % par l’entrepreneur, dit Éric Guimond. Il y aura un éclairage LED qui permet de couper de 60 % les frais d’énergie. Nous aurons aussi des bornes électriques et une toiture blanche qui sert à éliminer les îlots de chaleur.»

On parle aussi de vitrage thermos, fenestration abondante et mezzanine en béton coulé sur pontage. En plus de l’efficacité énergétique, on promet une architecture moderne (acier, verre, brique) et épurée, ainsi qu’un délai de livraison de deux ans qui pourrait peut-être atteindre trois, bien que les entrepreneurs ne le souhaitent guère. (voir PDF de présentation du projet)

À ce jour, les premiers locataires annoncés sont issus des technologies de l’information, l’ingénierie, les services financiers et le domaine de la construction. On vise aussi des services de garderie, salle d’exposition, manufacturiers, clinique médicale, commerce de détail, sports, loisirs et autres.

«Depuis le départ du projet, la réponse est très bonne, indique Gabriel Dutil, vice-président développement chez Guimond Construction. Nous avons déjà 75 % de ventes faites pour le premier bâtiment.»

«J’ai commencé comme entrepreneur ici à Laval à l’âge de 14 ans comme tondeur de pelouse, ajoute Ray Courtemanche. C’est aussi ici que j’ai mis en place mon premier bâtiment commercial et c’est le père (Jean-Guy Guimond) qui me l’a construit, alors qu’aujourd’hui, je fais affaire avec ses fils!»

Caractéristiques générales des bâtiments

  • Construction en acier de 27 pi de haut (total)
  • Mezzanine en béton coulé sur pontage
  • Fenestration abondante, mur-rideau pleine hauteur aux entrées principales de chaque unité
  • Vitrage thermos énergétique
  • Certaines unités dotées de quais de chargement et/ou de portes de garage au sol

 

Source: Le Courrier de Laval

Commentaires

Autres articles du numéro

Construite à la fin des années 50, l’infrastructure située à la jonction des autoroutes Décarie […]
Alors qu’on n’y trouvait rien il y a quelques années, le boulevard Saint-Elzéar, à Laval, […]
C’est dans la continuité du travail avec l’entreprise Coarchitecture que Hatem+D a aménagé le rez-de-chaussée et le premier étage […]