Construgep : quand construction rime avec gestion

CONSTRUGEP a développé une sensibilité particulière pour l’architecture ainsi qu’une compétence reconnue en gestion de projets. Que se soit sur un projet de logements sociaux, comme le projet Habitations Loggia, ou bien avec la réalisation du nouveau siège social de La Maison des Sourds, le groupe a su développer ses capacités à relever de gros défis.

Lorsque la gestion du projet de La Maison des Sourds lui a été confiée, l’ensemble était un assemblage de deux parties, l’une sur une structure de bois et l’autre une structure de béton et acier. La mise en œuvre qui allait se faire selon deux méthodes de travail complètement différentes, et même parfois opposées représentait le défi à relever par l’entrepreneur. Un défi de gestion et d’organisation où expertise et professionnalisme font la différence.

La nature même de ce nouvel édifice destiné à accueillir les activités de l’organisme œuvrant auprès des sourds, a obligé le gestionnaire à trouver les meilleures solutions possibles tout en respectant les échéances et le budget.

Les deux différentes structures demandaient différents intervenants et sous traitants. Le gestionnaire se devait alors de jongler avec beaucoup plus de personnels spécialisés dans différents domaines que dans un projet standard. Ainsi et à titre d’exemple, le montage des cloisons en colombage de bois ou d’acier ne se travaille pas de la même façon ni avec les mêmes ouvriers spécialisés.

C’est comme si CONSTRUGEP travaillait sur deux projets en même temps mais sur un même site, avec toute la complexité d’organisation que cela implique.

Sur le plan de la réalisation, les pressions budgétaires ont poussé à l’imagination. Il fallait trouver des solutions à une multitude de complications dans le temps imparti afin de cadrer le projet dans les limites du budget disponible. Ainsi l’entrepreneur a dû composer avec la capacité portante du sol ainsi qu’avec la présence de roc, le tout sur un site relativement exigu.

La structure de bois étant maintenant bien avancée, l’excavation et les fondations commencent pour la partie en béton ; la bâtisse devrait alors être livrée d’ici un an par CONSTRUGEP. C’est une équipe qui réalise le projet, le travail se fait donc en transparence avec les architectes autant qu’avec le client.

Un jeu de plans complet et parfait sans omission ou oubli, cela n’existe pas. Le rôle du gestionnaire est donc essentiel dans le processus d’amortissement des confrontations et dans la prévention des surprises qui adviennent au fur et à mesure de l’avancée du projet. Ce sont des ajustements bénins et pour lesquels la courbe d’apprentissage est unique.

Là est le savoir faire de ces professionnels au-delà des compétences purement techniques et professionnelles. Dans des commandes publiques il y a souvent des litiges. L’entrepreneur gestionnaire essaye donc de les éviter au maximum en jouant son rôle de médiateur. Dans l’intérêt du projet avant tout, il est nécessaire de ne pas être en confrontation. Telle est la philosophie de CONSTRUGEP.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*