SOPREMA construit une usine à Sherbrooke

Depuis quelques années, SOPREMA Canada souhaite bonifier son offre et étendre son expertise à d’autres domaines que l’étanchéité, notamment en produisant des isolants à haute performance énergétique et à faible incidence environnementale. Avec son usine de fabrication de polyisocyanurate à Drummondville, l’acquisition récente de Benolec, un fabricant de produits cellulosiques, et maintenant la construction d’une usine de polystyrène extrudé à Sherbrooke, SOPREMA démontre bien sa volonté d’offrir une grande variété de choix d’isolants qui conviennent à tous les types d’applications.

« SOPREMA connaît une croissance remarquable grâce à toutes les actions mises en place pour devenir la référence en isolation. On aime faire les choses différemment et cela porte ses fruits! », explique M. Richard Voyer, vice-président et chef de la direction de SOPREMA Amérique du Nord.

Grâce à cette nouvelle usine qui verra le jour en 2018 sur la rue Robert-Boyd, une cinquantaine d’emplois seront créés d’ici les trois prochaines années.

 

SOPREMA construit une usine de panneaux isolants thermiques à base de polystyrène extrudé à Sherbrooke

Josée Fortin, directrice générale de Sherbrooke Innopole, Pierre-Étienne Bindschedler, président de SOPREMA, Richard Voyer, vice-président et chef de la direction de SOPREMA, Luc Fortin, ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la région de l’Estrie, Bernard Sévigny, maire de Sherbrooke, Pierre Breton, député de Shefford.

 

Le maire de Sherbrooke, M. Bernard Sévigny, se réjouit de l’arrivée de SOPREMA dans le Parc industriel régional et souligne que cette implantation n’aurait pas été possible sans le développement des nouveaux terrains industriels dans l’axe Portland/Robert-Boyd. « Avec les différentes initiatives mises de l’avant par la Ville de Sherbrooke et Sherbrooke Innopole au cours des dernières années, nous avons réussi à réunir tous les ingrédients dans une offre qui répondait non seulement aux critères et besoins de SOPREMA, mais qui se démarquait suffisamment pour que l’entreprise choisisse de s’implanter ici », raconte-t-il. Il souligne également le rayonnement d’une telle annonce : « Lorsqu’une entreprise du calibre de SOPREMA choisit de s’installer à Sherbrooke alors qu’elle pourrait aller n’importe où dans le monde, ça envoie un message fort et extrêmement favorable ».

La nouvelle bâtisse de 178 000 pi² sera la première usine de fabrication d’isolant de polystyrène extrudé de SOPREMA en Amérique du Nord. Le polystyrène extrudé (XPS), connu sous le nom de « styromousse rigide », est un isolant en mousse à cellules fermées fabriqué en panneaux rigides plats. Il est principalement utilisé comme isolant thermique pour les systèmes de fondation, les stationnements et les toitures inversées, dont les toits-terrasses et les toits verts. Le groupe SOPREMA est familiarisé avec le polystyrène extrudé puisqu’il exploite déjà quatre sites industriels en Europe qui sont spécialisés dans cette technologie.

À cet égard, la directrice générale de Sherbrooke Innopole, Mme Josée Fortin, renchérit : « SOPREMA est un chef de file dans son domaine, autant pour la qualité de ses produits que pour l’innovation de son équipe, comme en témoignent les produits qui seront fabriqués. Leur présence vient renforcer le positionnement d’excellence et l’attractivité du secteur industriel de Sherbrooke. »

Avec 335 millions de dollars d’investissements en deux ans et une croissance de 4 % pour une quatrième année consécutive, le secteur industriel et tertiaire-moteur de Sherbrooke figure parmi les plus dynamiques au Canada. « Le projet de SOPREMA, qui générera des retombées économiques directes dépassant les 50 millions de dollars et la création d’emplois de qualité, sera un atout majeur pour la poursuite de notre croissance économique », conclut Mme Josée Fortin.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*