Un nouveau siège social inspirant pour Browns

Fondée en 1940 à Montréal, Browns est une entreprise familiale qui a bâti sa réputation d’excellence en vendant des chaussures et des accessoires de mode de haute qualité. Comme de nombreux autres commerces de détail, elle a dû s’adapter au marché en axant sa commercialisation sur la vente en ligne.

Pour optimiser ses installations en fonction de cette nouvelle réalité, Browns a fait l’acquisition d’équipement spécialisé conçu sur mesure permettant de préparer les commandes plus efficacement et de manière automatique à partir de son entrepôt.

1-

Pour accueillir ce nouvel équipement à la fine pointe de la technologie et redéfinir son approche marketing, l’entreprise a conclu qu’elle devait déménager son siège social, situé dans l’arrondissement de Saint-Laurent, à Montréal. Les propriétaires ont alors déniché un terrain de rêve garni d’une forêt d’érables argentés à proximité de l’ancien emplacement, un quartier qui est cher à la famille d’entrepreneurs.

La forêt, un catalyseur d’inspiration

Pour l’équipe d’Architem architectes, la firme mandatée pour concevoir le nouveau siège social de Browns, cette vaste étendue boisée fut une réelle source d’inspiration pour la mise sur pied du concept du bâtiment. Ainsi, on a préservé environ 8 000 mètres carrés de la forêt tout en la mettant en valeur par des aménagements qui s’apparentent à un campus universitaire. « La forêt a inspiré beaucoup de décisions de design, comme la présence de lames verticales, le traitement du verre à l’extérieur du bâtiment, qui comporte une sérigraphie représentant un motif abstrait de feuillage», explique Andrea Wolff, architecte associée principale chez Architem.

6_ECourtyard-1

En plus d’offrir une protection solaire lors des heures d’ensoleillement, la sérigraphie recrée les motifs de feuillage à l’intérieur qui changent tout au long de la journée, comme si on se trouvait sous les arbres. Favoriser les échanges d’idées Plutôt que de suivre le modèle traditionnel du siège social avec entrepôt, dans lequel l’entrée principale est entourée d’un stationnement asphalté donnant sur la rue, les architectes ont décidé de détacher la partie administrative de l’entrepôt afin de créer une cour centrale entourée des bureaux et de la cafétéria, et partagée entre les employés de l’entrepôt et de l’administration.

L’intention sous-tendant ce concept était de favoriser l’accès à la cour et à la cafétéria pour tous les employés, incluant ceux de l’entrepôt. «Souvent, dans le commerce de détail, les employés d’entrepôt sont isolés de ceux de l’administration», explique madame Wolff. «Nous voulions créer un environnement où les différents employés peuvent communiquer ensemble, afin que tout le monde développe un sentiment d’appartenance à l’entreprise.»

Du point de vue du volume du bâtiment, l’entrepôt forme un bloc dont les dimensions sont dictées par les besoins techniques de l’équipement, tout en servant d’arrière-plan au volume de l’aile administrative, au premier plan. Les façades de l’entrepôt sont recouvertes de panneaux de béton et de métal de couleur écorce, rappelant la forêt qui l’entoure. La partie administrative, quant à elle, présente des façades de verre qui lui confère légèreté et transparence. Les bureaux du deuxième étage sont érigés en porte-à-faux, comme si l’espace s’ouvrait vers la forêt, mais aussi sur la cour qui sert de jardin pendant l’été.

Des aires communes rassembleuses

Aménagée dans une brèche qui scinde le volume de l’aile administrative en deux, l’entrée principale mène à un grand hall de deux étages qui s’ouvre sur la cour extérieure. Dans cet accueil, on a aménagé un bar de café où les employés peuvent se rassembler dans une atmosphère de camaraderie. Autour du hall, on trouve plusieurs salles de conférence multifonctionnelles et quelques espaces de réunion dont l’abondante fenestration permet d’apercevoir la forêt d’érables.

5_A019150PANv2

L’entrée et le hall forment le début d’un axe fenêtré qui traverse le bâtiment et relie l’aile administrative et l’entrepôt. « Cet axe traduit en quelque sorte comment le bâtiment est aménagé, mais aussi, de manière plus abstraite, comment l’entreprise fonctionne, précise Andrea Wolff. On entre dans le bâtiment, on est accueilli à la réception, on retrouve les activités administratives, puis on atteint la cafétéria qui donne sur la cour extérieure – le noyau central où les gens se rencontrent –, et on termine avec la livraison à l’autre extrémité. »

Tandis que le rez-de-chaussée est aménagé comme un espace public accessible à tous, visiteurs inclus, les lieux réservés à la création, plus confidentiels, se trouvent à l’étage. L’équipe d’Architem souhaitait ainsi créer un environnement inspirant qui favorise les échanges d’idées et les discussions entre les employés, comme un campus. « Il y a un processus créatif dans le travail de Browns, alors il était important de leur offrir des aires de travail variées afin de favoriser cette créativité», soutient madame Wolff.

Un projet LEED couronné de succès

Même si les architectes ont dû se surpasser pour trouver un concept qui traduit l’image d’excellence et d’innovation de Browns tout en étant pérenne et élégant, c’est l’échéancier serré qui constituait le principal défi de ce projet. Étant donné que les propriétaires souhaitaient occuper le nouveau bâtiment dès que possible, le bâtiment a été conçu selon un processus de conception-construction (design-build), c’est-à-dire que sa construction a débuté avant même que les plans techniques soient terminés. Cette méthode exige une étroite coordination avec les différents entrepreneurs et beaucoup de minutie, d’autant plus que le projet visait une certification LEED Argent, maintenant obtenue.

NEW LOGO 2

Pour les architectes, la présence de la forêt représentait une source de motivation pour faire de ce siège social un bâtiment écologique, qui répond aux attentes d’aujourd’hui en matière de construction et de conscience écologique. L’économie d’énergie, la performance de l’enveloppe, l’utilisation de matériaux régionaux et l’éclairage naturel furent donc des enjeux indispensables lors de la création des plans. D’ailleurs, grâce à l’excellence de sa conception, le bâtiment a remporté un Prix d’excellence en immobilier 2015 de l’IDU dans la catégorie Projet commercial – coûts de construction inférieurs à 50 millions de dollars. L’équipe d’Architem tire une grande fierté d’avoir conservé et mis en valeur la forêt, de même que d’avoir réussi à créer un environnement qui accroît le sentiment d’appartenance et dans lequel les employés prennent plaisir à travailler.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*