ISOBLOC, une révolution dans le domaine du système mural

Avec plus de 150 projets à son actif, Isobloc est le produit de l’avenir dans le domaine de la construction verte et durable.

Acquis par le Groupe Poirier en 2005, Isobloc est un procédé innovateur de construction mis au point il y a plus de 25 ans. Si, au départ, les produits Isobloc n’étaient utilisés que par les plus audacieux, il fait maintenant partie des choix d’un nombre grandissant d’entrepreneurs qui savent qu’il a fait ses preuves-Isobloc a déjà plus de 150 projets à son actif- c’est pourquoi l’entreprise se tourne maintenant vers le marché montréalais.

Un système mural complet à haut rendement éco-énergétique

’’Les architectes traversent en ce moment une période déterminante où le développement durable est mis à l’avant-plan. Isobloc est le produit qui leur permettra de se démarquer’’, affirme d’entrée de jeu Stéphan Daoust, vice-président marketing et ventes chez Isobloc. En effet, le système mural Isobloc est de conception unique. Il est composé de blocs isolés structuraux qui comprennent à la fois finition extérieure, l’isolation et la finition intérieure. En combinant ces trois étapes de construction en une, Isobloc permet notamment une exécution plus rapide des travaux ainsi qu’une réduction des coûts, des matériaux et du nombre d’intervenants sur le chantier. Plus encore, les unités de maçonnerie formées de deux blocs en béton massif de 60 mm d’épaisseur et d’un noyau de polystyrène expansé de 120 mm d’épaisseur offrent un haut rendement éco-énergétique permettant une réduction de 50% des coûts de chauffage du bâtiment. De plus, Isobloc est un produit éco-responsable répondant à plusieurs critères associés à la certification LEED et il offre une meilleure insonorisation et une plus grande durabilité que la plupart des produits sur le marché. ‘’Isobloc est entièrement conçu au Québec. C’est une grande fierté pour nous !’’, ajoute enfin Stéphan Daoust.

Système moderne qui remplace efficacement l’utilisation de matériaux traditionnels, Isobloc est majoritairement utilisé dans les secteurs commercial, industriel et institutionnel où il se démarque par sa facilité d’installation et d’entretien. Les blocs peuvent néanmoins être utilisés dans le secteur résidentiel où ils sont appréciés pour la protection accrue qu’ils offrent contre l’accumulation d’humidité et de moisissure dans les murs, entraînant un confort supérieur en toute saison. De plus, la grande durabilité du matériau peut améliorer la valeur de revente de la propriété.

Dans tous les cas, les blocs sont disponibles en huit couleurs de base et en trois finitions (uni, sablé et surface éclatée) pour répondre efficacement aux différents besoins des clients. Les blocs peuvent également être personnalisés, tant au niveau de la couleur que d’un revêtement additionnel (panneaux, par exemple) qui peut y être ajouté.

Une entreprise en expansion

Pour préparer son arrivée dans la grande région de Montréal, Isobloc a d’abord revu l’ensemble de son image de marque et a mis en ligne un site internet complet (www.isobloc.com), donnant accès à une quantité importante d’informations sur le produit et sur son installation. De plus, Isobloc a travaillé de concert avec le Centre d’élaboration des moyens d’enseignement du Québec (CEMEQ), de sorte que tous les étudiants en briquetage-maçonnerie ont maintenant accès à une formation sur l’installation des éléments préfabriqués à même leur programme d’étude.

Ces éléments font partie d’une stratégie d’expansion débutant par Montréal pour atteindre  le reste du Québec puis l’Ontario et les provinces maritimes dans les prochaines années. Stéphan Daoust se fait toutefois rassurant :’’ Nous avons à cœur les projets de nos clients, c’est pourquoi nous ne nous contentons pas de vendre le produit. Nous sommes présents pour offrir notre soutien et nous nous investissons dans les projets, de manière à créer un véritable partenariat avec tous nos clients.’’

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*