MANOIR RONALD MCDONALD, Un nouveau bâtiment près des gens

Le Manoir Ronald McDonald de Montréal accueille des familles venues à Montréal pour accompagner un enfant malade. C’est d’abord en pensant à elles que le nouveau bâtiment a été conçu.

Les travaux de réaménagement et de modernisation du Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine, à Montréal, ont entraîné le transfert permanent du Manoir Ronald McDonald qui profite de ce déménagement pour revoir ses installations et sa capacité d’accueil. Auparavant situé sur la rue Côte-Sainte-Catherine, le Manoir signé Manon Renaud Architecte, a maintenant pignon sur le chemin Hudson (angle avenue de Soissons), tout juste derrière le CHU Sainte-Justine qui lui a cédé cette nouvelle partie de terrain.

Une clientèle particulière

Le Manoir Ronald McDonald accueille une clientèle particulière formée de familles dont la résidence principale se trouve à plus de 70 kilomètres de l’hôpital venues à Montréal pour accompagner un enfant malade. C’est d’abord en pensant à elles que le nouveau Manoir a été conçu. Il en résulte donc un bâtiment où tout est le fruit d’une réflexion poussée pour augmenter la qualité de vie des gens qui y séjournent.

De facture contemporaine, le bâtiment de plus de 40 000 pieds carrés (soit plus que le double de la superficie de l’édifice précédent) se compose de trois blocs contigus aux fonctions particulières : le premier comprend l’accueil et les locaux administratifs, le second, les aires communes (cuisine, salle à manger, salons, aires de jeu et hall) et le dernier, les chambres. « Nous avons profité de l’occasion pour augmenter notre nombre de chambres. Alors qu’il y en avait 35 dans notre ancien bâtiment, nous en comptons maintenant 50 afin de mieux répondre aux besoins de la clientèle grandissante du CHU Sainte-Justine », précise Jacqueline Mallet, directrice de l’établissement.

Un environnement adapté

Parmi les mesures prises pour améliorer le confort et la sécurité des usagers, on note d’abord la création d’une entrée charretière qui facilite l’arrivée des jeunes enfants et le transport des bagages à l’accueil du bâtiment. Le nouveau Manoir Ronald McDonald est également doté d’un ascenseur qui améliore l’accès aux chambres réparties sur quatre étages.

Plus encore, l’emplacement des chambres a été prévu de manière à ce qu’aucune d’entre elles ne fasse face à l’hôpital. « Les familles ont des journées éprouvantes. Elles n’ont pas besoin de voir l’hôpital en plus dès leur réveil », affirme Jacqueline Mallet. Pour la même raison, l’allée qui sépare l’avant du Manoir et l’arrière de l’hôpital sera transformée en une rue piétonne bordée d’arbres.

Enfin, avec leurs grandes fenêtres, toutes les pièces maximisent l’apport de lumière naturelle à l’intérieur rendant l’atmosphère générale agréable et chaleureuse. L’effet s’en trouve d’ailleurs accentué par le choix des couleurs générales : des teintes terreuses se côtoient dans un mélange à la fois dynamique et harmonieux.

Au final, le Manoir Ronald McDonald aura relevé son pari dans un délai raisonnable : les travaux amorcés en août 2009 prendront fin en octobre 2010. La période d’interruption du service sera, quant à elle, réduite au maximum, grâce à la coordination efficace des opérations et au déménagement anticipé du plus grand nombre de choses possible.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*